Risque industriel : comment améliorer la réactivité face aux événements critiques ?

18 novembre 2019 Actualites
risque industriel

L’incendie de l’usine Lubrizol à Rouen nous rappelle que le risque industriel qui touche un site classé Seveso, peut entrainer des conséquences graves pour les personnes, les biens et l’environnement. Avec plus de 5 250 tonnes de produits chimiques brûlés, ce sont près de 80 plaintes au nom du Code pénal et du Code de l’environnement qui ont été déposées*.

Malgré toutes les mesures en matière de prévention et de gestion du risque, la probabilité qu’un accident survienne en industrie n’est jamais nulle. Comment optimiser les moyens mobilisables pour prendre en charge efficacement un sinistre et limiter ses conséquences ? Ascom vous en dit plus.

* Source LeParisien.fr article du 06/10/2019 : « Incendie de Lubrizol au moins 80 plaintes déposées »  

événement critiqueRisque industriel : organiser les plans de secours

 

Mis en place pour les sites classés SEVESO AS, les plans de secours POI (Plan d’Opération Interne) et PPI (Plan Particulier d’Intervention) permettent de définir le périmètre et les moyens d’intervention en cas d’accident industriel grave. Ces plans peuvent même s’étendre aux établissements présentant un risque industriel très spécifique pour leur environnement.

Le plan d’opération interne (POI)

Le principal objectif du POI est de se préparer rapidement et efficacement à une situation de crise. Il vise à protéger le personnel, la population, les biens et l’environnement immédiat. Dans cette procédure prédéfinie en interne, sont dictées les mesures d’organisation des secours et d’intervention à mettre en œuvre en cas de sinistre. Sur la base de l’étude des dangers, le plan d’opération interne contient :

  • l’analyse des scénarios d’accidents,
  • les différentes procédures d’alerte,
  • l’organisation des secours,
  • l’indication de localisation des installations,
  • les moyens d’intervention.

Face à chaque scénario d’accident identifié (et typologie de risque industriel : thermique, mécanique ou toxique), le POI décrit les moyens humains et matériels mobilisables afin d’éviter toute improvisation.

Le plan particulier d’intervention (PPI)

Mis en place par le préfet, le Plan Particulier d’Intervention permet de faire face à un sinistre sortant des limites de l’établissement. Ce plan d’urgence est une déclinaison du plan ORSEC (Organisation de la Réponse de la Sécurité Civile). En mobilisant les services de secours, les collectivités territoriales ou les exploitants d’autres sites à risques proches de l’accident, l’objectif du PPI est de protéger les populations des effets du sinistre.

Risque industriel : optimiser la gestion des alarmes

plan d'opération interneEn industrie, la gestion d’un événement critique ne peut être efficace et rapide sans une bonne stratégie de gestion des alarmes. Face à une situation d’urgence, il est en effet indispensable que les personnes exposées au risque industriel aient à disposition des équipements performants pour :

  • Diffuser l’alerte immédiatement
  • Transmettre des informations claires et lisibles
  • Réquisitionner les bonnes personnes
  • Déclencher le dispositif d’intervention

 

Ascom vous accompagne en vous proposant des solutions qui facilitent la communication et améliorent la réactivité lorsque la prise de décision est critique. Toutes vos alarmes sont traitées et managées par différentes plateformes de communication radio (DECT, WiFi, GSM, UHF) et sont associées à une gamme de terminaux mobiles professionnels. Avec une traçabilité complète des événements et leur historique, la sécurité des personnes est assurée, la surveillance des équipements ainsi que la protection du site sont optimisées. Pour en savoir plus, contactez-nous.

Découvrez aussi notre article sur la maintenance prédictive.